Sin – Psaume #118 – Distiques #50

Les tentations de saint Antoine
Les tentations de saint Antoine

Sin

161 Principes persecuti sunt me gratis,
et a verbis tuis formidavit cor meum.
162 Lætabor ego super eloquia tua,
sicut qui invenit spolia multa.
163 Iniquitatem odio habui, et abominatus sum,
legem autem tuam dilexi.
164 Septies in die laudem dixi tibi,
super judicia justitiæ tuæ.
165 Pax multa diligentibus legem tuam,
et non est illis scandalum.
166 Exspectabam salutare tuum, Domine,
et mandata tua dilexi.
167 Custodivit anima mea testimonia tua,
et dilexit ea vehementer.
168 Servavi mandata tua et testimonia tua,
quia omnes viæ meæ in conspectu tuo.

Sin

Je ne crains nullement l’homme persécuteur,
Mais de Vous oublier, ne serait-ce qu’une heure.

Quel bonheur, ô mon Dieu, quand je revêts Vos lois,
Comme un guerrier qui prend les dépouilles d’un Roi !

Qu’il est affreux, Seigneur, de Vous être rebelle ;
Votre législation, en revanche, est si belle !

Sept fois le jour, Seigneur, pour elle, je Vous loue,
Du lever du soleil jusqu’entre chien et loup.

L’amoureux de Vos lois a la paix pour salaire ;
Rien ne peut le séduire, à qui Dieu seul peut plaire !

J’attendais, Dieu très bon, la venue du salut,
Et j’ai, sur Vos décrets, jeté mon dévolu.

Voyez ! Ils sont gravés tout au fond de mon âme,
Et chaque lettre semble une lettre de flamme.

Oui, je leur obéis avec scrupule et soin :
De mon cœur Vous voyez les plus petits recoins.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s