Contre un voleur de poèmes – Ponce-Denis Écouchard Le Brun

 Ponce-Denis Écouchard Le Brun
Ponce-Denis Écouchard Le Brun

Ponce-Denis Écouchard Le Brun fut un poète fameux en son temps : membre de l’Académie Française, il eut droit au surnom de Pindare français. Bien oublié, il nous a laissé des odes et, ce qui nous intéresse davantage, plus de 600 épigrammes ! En voici une contre un poète qui s’était attribué ses vers.

Cléon aime les vers, et même un peu les miens ;
Car il les prend : jamais je ne prendrai les siens.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s